Retour à la liste des articles

L’influence du français sur la langue anglaise

  • OISE France
  • Jeudi 6 juin 2024

Il n'est pas rare d'utiliser quotidiennement du vocabulaire anglais jugé intraduisible, tel que "hashtag", "jogging" ou bien "pull". S'il est possible d'y voir une influence de la langue française, est-ce le cas de l'autre côté de la Manche ? Le français y a pris plus de place qu'il est possible de le deviner au premier abord. 

Books related to anglo-saxons

Le français serait aux origines d'un tiers des mots anglais

Tandis que les anglicismes semblent de plus en plus envahir la langue française qu'en est-il de l’influence du français sur l’anglais ? Parmi les langues ayant influencé l’anglais se trouve notamment le patois normand, lui-même très proche du français. Il est estimé qu’un tiers des mots anglais vient du français. Selon les sources, certains linguistes vont plus loin en considérant que les deux tiers du vocabulaire anglais viennent du français.

Quelle est l'origine de cette influence du français sur l’anglais ?

En 1066, Guillaume de Normandie envahit l’Angleterre et en devient roi. Les Normands, en conquérant l’Angleterre imposent alors leur propre langue. C’est ainsi que le normand se répand au sein de l’aristocratie anglaise et qu’il devient la langue officielle de la cour, de l’administration et de la culture. Ce changement s’est opéré d’autant plus facilement que l’Angleterre n’avait alors pas de langue commune, la langue principalement parlée était alors l'anglo-saxon. 

Le normand et l'influence sur l'anglais

En consultant un dictionnaire de patois normand, il est intéressant de constater que plusieurs mots de normand sont des mots que communément utilisés dans la langue anglaise aujourd’hui.

Par exemple, en normand le mot "chaise" se dit “chaire”, ce qui donna en anglais “chair” ; le mot normand “dale”, signifiant vallée en français, donne également…”dale” en anglais.

Au XIIème siècle, c’est le français qui influence davantage la langue anglaise. Cela s’explique par le fait qu’en 1135 la couronne d’Angleterre n’a plus de descendants Normands à mettre sur le trône. C’est alors Etienne de Blois, dont le français est la langue natale, qui est couronné roi. Si le normand reste la langue officielle de la cour d’Angleterre, il est rapidement influencé par le français.

Le français devient alors une langue très prestigieuse en Angleterre et est adopté dans les milieux aristocratiques. Il est enseigné aux enfants des familles aristocratiques soit grâce à des tuteurs, soit en les envoyant directement étudier en France.

En parallèle de cet engouement pour la langue française, les rois anglais ont épousé jusqu’au XVéme siècle des princesses françaises. Ces mariages ont alors grandement contribué à la diffusion du français en Angleterre.

Lors de la guerre de Cent Ans, le français devient en Angleterre la langue de l’ennemi. L’anglais prend alors une place de plus en plus importante et se généralise.

Si aujourd’hui la tendance s'est inversée et le français emprunte régulièrement à l’anglais, il est intéressant de constater que même certains anglicismes utilisés en France tels que “bacon” ou “fashion” viennent à l’origine... du normand !