Retour à la liste des articles

Ces mots intraduisibles

  • OISE France
  • Lundi 9 décembre 2019

Le saviez-vous ? Un francophone, un anglophone et un hispanophone n'auront pas la même façon de décrire un paysage ou une odeur, d'exprimer leurs sentiments, ou d'expliquer leurs comportements.

mots

Le langage est en effet le parfait reflet du monde qui nous entoure . L acquisition et l'utilisation du langage concentrent toutes les représentations culturelles d’une communauté. Certaines notions sont malheureusement intraduisibles, et exigent même parfois un effort d'imagination : l'Islande a par exemple plus de 6000 mots pour décrire la neige !
Pourquoi ne pas enrichir votre vocabulaire et découvrir ces mots étrange(r)s qui expriment bien souvent des émotions ressenties par tous sans jamais être capable de les nommer.
 

  • Waldeinsamkeit (allemand) décrit la sensation d'être seul dans les bois, en connexion avec la nature.
  • Cualacino (italien) est la marque de buée laissée par un verre sur une table.
  • Iktsuarpok (inuit) exprime le sentiment d'anticipation qui nous pousse à jeter sans cesse un oeil à l'extérieur lorsque l'on attend quelqu'un.
  • Voorpret (néerlandais) désigne ce plaisir que l'on ressent à l'idée d'un événement à venir.
  • Tartle (anglais) est le fait d'hésiter lorsque l'on s'adresse à quelqu'un parce que son nom vous échappe.
  • Pana po'o (hawaïen) est l'action de se gratter la tête quand on cherche quelque chose.
  • Kaapshljmurslis (letton) évoque ce moment où l'on est obligé de se serrer dans les transports en commun à l'heure de pointe.
  • Dar un toque (espagnol) est le témoin d'une habitude nouvelle : celle de ne laisser sonner qu'une fois le téléphone d'un ami pour qu'il vous rappelle dans la foulée.

Et vous ? Y a-t-il des mots que vous empruntez régulièrement à une langue étrangère ?