Qui sont les professeurs chez OISE ?

Qui sont les professeurs chez OISE ?

  • OISE France
  • Lundi 9 décembre 2019

 Chez OISE, les professeurs ont tous des passés différents et une grande connaissance du “bilinguisme”. Anne Richter, enseignante à Heidelberg, nous raconte son expérience en tant que professeur et auteur.

Anne

Les professeurs d’allemand chez OISE Heidelberg ont des expériences professionnelles variées. Certains ont fait du droit, d’autres étaient entrepreneurs, d’autres encore sont reconnus comme ayant un véritable talent dans leur langue natale. Ces différents parcours apportent une grande diversité aux étudiants. Cette diversité, les étudiants la retrouvent à travers une équipe de 20 professeurs dynamiques et encourageants, dont Anne Richter fait partie.

Nous avons demandé à Anne de nous en dire plus sur son expérience en tant qu’écrivain et rédactrice.

Anne est née en 1973 dans une petite ville d’Allemagne, à Jena. Elle a étudié la linguistique et l’anglais, par amour de la langue. Depuis 2003, elle habite à Heidelberg et fait partie depuis 8 ans de l’équipe OISE Elle a beaucoup publié, en commençant par des histoires assez courtes et des romans. En 2011, elle a été nominée pour le prix “Ingeborg-Bachmann”, l’une des plus importante et prestigieuse récompense en littérature allemande. Depuis, Anne a notamment publié “Kämpfen Wie Männer” et “Fremde Zeichen”.

 

  • Anne, pourquoi et comment avez-vous décidé de devenir professeur d’allemand ?

Après avoir enseigné l’allemand en tant qu’assistante en France, je me suis dit qu’il serait intéressant de continuer à l’enseigner après mes études. Au départ, j’ai donné des cours à des immigrants, puis je suis devenue professeur privé et je travaille désormais pour OISE

 

  • Pour vous, quelle a été l’expérience la plus riche chez OISE ?

L’enseignement est riche pour différentes raisons. C’est fantastique de voir mes étudiants devenir plus confiants en allemand et faire des progrès significatifs. Personnellement, j’apprécie beaucoup de suivre les discussions des étudiants et je suis particulièrement enthousiaste lorsque l’un d’eux pose une question assez inhabituelle. Aussi, comme les étudiants arrivent du monde entier, j’apprends beaucoup de choses que je n’aurais jamais apprises sur les différences culturelles. Je découvre beaucoup d’aspects surprenants sur la vie dans les différents pays du monde. Un des exercices que je préfère est la traduction du français vers l’allemand car beaucoup de mes étudiants produisent un contenu très intéressant et avec beaucoup d’idées. Cela permet ensuite d’utiliser l’allemand de manière très précise.

 

  • Quel est votre mot favori en allemand et pourquoi ?

C’est une question difficile. Ma réponse ne peut pas être un seul mot, mais un ensemble de vers dans des poèmes qui me rappellent certaines expériences. J’aime lorsque le langage permet d’exprimer quelque chose de précis et qu’on ne peut pas dire différemment.